Masques de moins bonne qualité d'une personne à l'autre, pas de notice d'utilisation, plus de 65 ans parfois oubliés, enfants de 7 à 10 ans tout bonnement exclus... Notre association demande au Préfet du Val-de-Marne de rétablir l'égalité devant le service public pour préserver la santé des Fresnois.