Chaque mois, nous vous adressons notre tribune. Ce mois-ci, nous alertons sur les problèmes de concernant les pannes régulières d'éclairage dans notre ville constatées ces dernières semaines.

Madame la Maire a pour mission de veiller à la sûreté et au confort de la circulation dans nos rues, ce qui comprend notamment l’éclairage. Elle doit veiller à son bon fonctionnement, y compris sur les voies dont la commune n’est pas directement responsable.

Comme un certain nombre d’entre vous nous l’ont fait savoir, des pannes régulières sont constatées dans plusieurs quartiers de notre ville, les plongeant dans la pénombre la plus totale pendant parfois pendant plusieurs semaines : rues Henri Barbusse, Maurice Ténine, Galienni, Albert Roper, avenues de la Paix, du Parc des Sports, Jean Jaurès, Place Pierre et Marie Curie, etc. Est-il important de souligner le rôle de l’éclairage pour renforcer la sécurité de notre espace public en soirée et la nuit ? Pour certains qui n’ont pas d’autre choix que de circuler à ce moment, le sentiment d’insécurité est encore plus fort, notamment pour certaines femmes, ou encore nos séniors.

Afin de rétablir la qualité de notre cadre de vie, il est important que la Ville trouve des solutions pour remédier rapidement à ce problème. Quand un usager souhaite signaler une anomalie sur l’espace public, le service concerné doit pouvoir en être informé, y compris le week-end et en soirée, pour pouvoir programmer son intervention dans les meilleurs délais.

Afin d’agir pour l’écologie, elle pourrait également accélérer le passage de l’éclairage public en LED, nettement moins énergivore et donc, moins sujet aux pannes.

Chaque mois, nous vous adressons notre tribune. Ce mois-ci, suite au rapport de la Cour régionale des comptes sur la mauvaise gestion Chavanon-Bridey de 2013 à 2018, et à la préparation du budget municipal, nous vous donnons une idée de la manière dont est géré notre argent à tous.


Mauvaise gestion Chavanon : ça continue !


Quelle différence entre la gestion de la Maire et celle de son prédécesseur Jean-Jacques Bridey ? Aucune malheureusement. En 2021, toujours plus de dépenses de fonctionnement privent la ville d’investissement sur l’avenir. Preuve du désastre : la Maire vient d’emprunter à nouveau, 1,8 million d’euros.

Quand la Maire va-t-elle cesser la mauvaise gestion débutée alors qu’elle était l'Adjointe aux Finances de Jean-Jacques Bridey ? Pas maintenant apparemment : les projections financières 2023 ne sont pas bonnes du tout ! Pour se payer le luxe de ne pas chasser les gaspillages et ne pas rechercher de fonds mécénaux, la majorité a augmenté la taxe d’aménagement qui grimpe de 5 à 20% dans de nombreux secteurs ! Pour la Maire, le contribuable est la solution de facilité, comme pour éponger les dettes des opérations de construction de la SEMAF, société para-municipale présidée depuis des années par la Maire.

Une telle pression fiscale pour quoi ? 25 postes de plus ! Leur mission ? Ni la propreté ni la Police municipale (1% du budget), alors que les Fresnois subissent cambriolages et vandalisme (encore récemment dans le centre).

Malgré cela, la Maire a prévu d’emprunter à nouveau près de 2,5 millions d’euros en 2021 et plus de 2,5 millions d'euros en 2022. À quand une bonne gestion de l’argent des Fresnois ?

Nous restons à votre écoute pour recueillir votre avis sur cette tribune ou sur tout autre sujet que vous souhaiterez évoquer avec nous ; bien fidèlement,

Jessie CLAUDE, Aurélie MILLION et Antoine MADELIN
et toute votre équipe de Mieux Vivre à Fresnes

Chers amis,

Je tenais à vous présenter à tous mes meilleurs voeux de bonne année 2021, épanouissante d'un point de vue personnel et familial, sur les plans professionnel et matériel, au niveau de notre vie locale à tous, et pour ceux qui sont concernés, d'un point de vue associatif. Plus que jamais je vous souhaite également d'être en bonne santé ainsi que vos proches.

Pour bien commencer l'année, je vous propose de retrouver ci-joint et ci-dessous notre tribune dans le Panorama du mois de janvier :

" Alléger enfin les charges des familles

Chaque année, les familles doivent faire calculer, parfois plusieurs fois au cours de l'année, les tarifs municipaux appliqués pour la cantine de leurs enfants, le temps périscolaire, etc. Ces tarifs sont fixés en fonction du revenu et du nombre d’enfants.

La Mairie devrait pourtant utiliser le calcul déjà réalisé par la CAF, comme le préconise depuis plus d’un an la Chambre Régionale des Comptes. Les familles économiseraient ainsi des démarches inutiles, nos agents municipaux pourraient se consacrer à d’autres missions pour les Fresnois, et la faible hausse du revenu d’un foyer n’aboutirait plus à la forte hausse de ses tarifs, comme c'est malheureusement parfois le cas aujourd'hui.

La Chambre Régionale des Comptes a aussi relevé que les Fresnois paient pour 50% d'aliments bios à la cantine de leurs enfants, alors qu’il y en a en réalité entre 20 et 30%. Diminuons donc la facture des familles ou rétablissons le niveau promis !

Enfin, la Mairie a créé en 2018 une rémunération illégale des enseignants encadrant l’étude du soir. Retoquée par les services de l’État, elle tente de se justifier par un charabia juridique. Les grands perdants sont les professeurs, désormais beaucoup moins rémunérés. Espérons qu’au moins, cette baisse diminuera les tarifs facturés aux familles.

Toute notre équipe de Mieux Vivre à Fresnes vous souhaite une belle année 2021 !"

Nous restons à votre écoute pour recueillir votre avis sur cette tribune ou sur tout autre sujet que vous souhaiterez évoquer avec nous ; bien fidèlement,

Jessie CLAUDE, Aurélie MILLION et Antoine MADELIN
et toute votre équipe de Mieux Vivre à Fresnes

Quelques jours à peine après son élection, Madame la Maire a demandé au Conseil municipal d’augmenter sa rémunération de + 188% par rapport à l’ancien Maire en 2012, soit des indemnités de Maire près de 3 fois supérieures...

... Sa majorité a voté pour, malgré le désaccord que nous avons exprimé. Lors de sa campagne, Madame la Maire nous avait pourtant promis une ville "plus juste, plus proche, plus verte". Nous laisserons les Fresnois juger si une telle augmentation est juste

Dans le contexte que nous connaissons, de pré-crise économique et sociale, le besoin de soutenir les plus fragiles d’entre nous est plus que jamais présent. Alors que ce besoin va persister dans les mois à venir, cette augmentation donne un signal de mépris à ceux qui sont en difficulté. Ces personnes, elles, ne peuvent pas voir leur rémunération presque triplée par un simple vote. Certaines n’ont même pas pu partir en vacances, ou très peu de temps.

Nous souhaitons adresser à tous ces Fresnois qui travaillent, ou qui s’occupent de leur famille, tous nos encouragements pour cette rentrée, difficile pour beaucoup d’entre nous. Nous espérons que cette période pourra, malgré ses obstacles, ouvrir pour vous une année plus heureuse.

En espérant que vous passez ou aurez passé de bonnes vacances ; bien fidèlement,

Jessie CLAUDE, Aurélie MILLION et Antoine MADELIN
et toute votre équipe de Mieux Vivre à Fresnes

Chers fresnois,

En observant les villes qui nous entourent, nous voyons qu’il est possible de diriger une mairie comme la nôtre autrement, en remettant au coeur de nos politiques municipales la bonne gestion, notre cadre de vie et notre sécurité.

Assuré qu'ensemble nous pourrons améliorer Fresnes, nous sommes fiers de défendre ce programme réaliste qui a été construit avec vous par vos retours et vos idées !

Vous trouverez ci-dessous nos priorités pour offrir aux Fresnois une qualité de vie retrouvée.⤵️

Comptant sur votre soutien ce dimanche 28 juin prochain,

L'équipe de L'Union citoyenne pour faire revivre Fresnes

Protégeons Fresnes en faisant de la Prévention, en luttant contre les incivilités, et en assurant votre Sécurité. Notre Police municipale renforcée sur le terrain et votre vidéoprotection doivent en être les piliers, et le seront avec votre confiance ce dimanche 28 juin.
Notre programme ⤵️